Une introduction au CAPTCHA


CAPTCHA s’agit d’une marque propre à l’université Carnegie-Mellon. Il s’utilise pour distinguer un utilisateur humain d’un robot. C’est un test rencontrant l’essor considérable dans l’univers de l’informatique. Son utilisation permet de savoir si les questionnaires ont été bel et bien remplis par un être humain.

L’histoire du CAPTCHA

captcha.jpg

L’histoire du CAPTCHA débute généralement avec Internet. Suite à l’essor de ce dernier, les acteurs veulent diffuser des textes indéchiffrables par les robots. En 1996, le manuscrit ayant pour titre « Verification of a human in the loop, or Identification via Turing Test » de Moni Naor, professeur à l’institut de science de Weizmann, a mis l’accent sur l’importance du contrôle d’accès aux services web en se basant sur les techniques permettant de distinguer des humains des robots. Une année plus tard, c’est-à-dire en 1997, des CAPTCHA pionniers ont été lancées auprès d’Alta Vista à l’initiative d’Andrei Broder et son équipé. L’objectif était de ne laisser aucune chance aux ordinateurs d’insérer des sites aux moteurs de recherche. Pour éviter les éventuels obstacles, comme l’intervention des humains dans le décodage des tests, des nouvelles formes de CAPTCHA ont été créées dans les années 2010. Ainsi, les puzzles, des images à mettre dans l’ordre, ont fait leur apparition.

L’accessibilité du CAPTCHA

laccessibilite-du-captcha.jpg

Bien évidemment, les tests de CAPTCHA prenant la forme de textes ou d’images ne sont pas accessibles aux personnes ayant du problème de la vue. Toutefois, pour les utilisateurs à déficience visuelle, le test par écoute est mis à leur disposition. Ce type de test est, sans doute, basé sur la reconnaissance vocale. Les utilisateurs à problèmes visuels n’ont donc qu’à opter pour un CAPTCHA audio. Mais, il faut noter que ce type de test connaît un peu de retard en termes de développement par rapport aux tests visuels. Par ailleurs, les captchas peuvent prendre d’autres formes, comme les questions, les instructions permettant la création d’un mot de passe et le puzzle logique.